Building Consensus

…bringing together stakeholders to raise awareness, build consensus, and increase the development orientation in technical assistance and capacity building on trade and investment

Réévaluation du programme de travail des réformes du commerce des services en Afrique Centrale
 


Douala, Cameroun
24-26 Mars 2010

Le Conseil des Ministres de l’Afrique Centrale en charge des négociations APE s’est réuni le 22 février 2010 à Douala pour examiner le rapport du Comité Régional de Coordination des négociations de l’APE et les orientations sur la préparation de l’APE avec l’UE. Les Ministres, conscients de l’importance du commerce des services dans les économies de la région, ont instruit les négociateurs d’inclure dans l’APE les dispositions y afférentes. Ils ont demandé aux Négociateurs de revisiter la feuille de route des négociations afin de baliser les négociations. S’agissant des services, ils ont souhaité (i) une plus grande flexibilité de la part de l’Union Européenne sur le mode 4, afin qu’elle améliore l’offre faite à l’Afrique Centrale, par rapport à ce qu’elle a proposé au niveau multilatéral, (ii) ne pas inclure dans l’Accord des dispositions qui restreignent le commerce Sud-Sud, notamment la Clause de la Nation la Plus Favorisée, tant en ce qui concerne le commerce des marchandises que celui des services.

Outre les négociations avec l’UE, les pays de la région sont engagés dans l’ouverture au commerce des services au niveau national, régional et multilatéral.

En se basant sur les activités antérieures de la CEMAC, du GTSI et de JEICP, cet atelier visait à effectuer une évaluation générale de l’état des lieux et des différents mécanismes institutionnels impliqués dans la préparation des réformes du  commerce des services en Afrique Centrale. Plus spécifiquement, l’atelier visait au renforcement du consensus autour d’une feuille de route pouvant permettre le suivi de la mise en œuvre des réformes et des négociations sur le commerce des services.

En même temps, l'atelier a tenté de répondre au fait que malgré l'existence de diverses associations professionnelles dans la région, leur rôle est marginal dans le processus institutionnel pour faire avancer les réformes et les négociations sur les services. Ainsi, un objectif parallèle de l'atelier était d'aider à sensibiliser sur le rôle des groupements de fournisseurs de services dans la poursuite des réformes et des négociations sur les services, ainsi que de promouvoir l'information et le partage des connaissances.

La rencontre était organisée par la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) avec l’appui de Juristes et Economistes Internationaux Contre la Pauvreté (JEICP). Les participants ont compris les membres du  Groupe de Travail sur les Services et l’Investissement (GTSI) élargi au Comité Régional, et des représentants de quelques associations professionnelles de services.

Un certain nombre de représentants non nationaux étaient également présents, à la fois pour partager leurs expériences et servir comme conseillers.

Aide Memoire/Agenda

Participants List

Presentations

Papers

Final Report

Trade News